Biographie

Pierre-Yves Vandeweerd est un cinéaste belge. Ses films s’inscrivent dans le cinéma du réel et ont été tournés dans plusieurs régions du monde : en Mauritanie (Némadis, des années sans nouvelles / Racines lointaines / Le cercle des noyés), au Sahara occidental (Les dormants / Territoire perdu), au Soudan (Closed district), en France sur les Monts Lozère (Les tourmentes). Son dernier film, Les éternels a été réalisé en Arménie et au Haut-Karabagh.

Tournés pour la plupart en pellicule 16 et super 8 mm, ses documentaires réunissent, par un geste cinématographique poétique, des guerres et des destins oubliés, les limites de la raison, la condition humaine. Ils résonnent comme autant d’incursions aux confins du réel.

Après des études en Anthropologie et Civilisations africaines, Pierre-Yves Vandeweerd a enseigné, jusqu’en 2003, comme assistant à la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université Libre de Bruxelles.

De 2004 à 2008, il développe et dirige dans le cadre de la coopération bilatérale entre la Communauté française de Belgique, la Région wallonne et le Sénégal, une résidence annuelle d’écriture et de réalisation documentaire destinée à des jeunes cinéastes sénégalais : Cinéma(s) d’Afrique(s).

De 1998 à 2008, il est co-directeur du festival biennal du cinéma documentaire de la Communauté française de Belgique : Filmer à tout prix.

De 2008 à 2011, il est professeur à l’IHECS (Institut des Hautes Etudes de Communication Sociale).

Depuis 2011, il collabore en tant que programmateur au festival Les Etats Généraux du documentaire de Lussas.

Depuis 2014, il enseigne à la Haute Ecole d’Arts et de design (Head) de Genève