Les éternels - The Eternals

75' / Couleur / 16mm / 2017 / Belgique-France

Auteur & Image : Pierre-Yves Vandeweerd

Montage : Philippe Boucq

Son : Jean-Luc Fichefet

Mixage : Amélie Canini

Etalonnage : Michaël Cinquin

Musique : Richard Skelton

Production : Cobra Films – Zeugma Films

Coproduction : WIP

En association avec : ARTE (La Lucarne)

Soutien : Centre national de la Cinématographie et de l’image animée et du Fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle (CNC), PROCIREP – Société des Producteurs, ANGOA, Région Occitanie / Pyrénées- Méditérannée.

En partenariat avec le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie Bruxelles, les Télédistributeurs wallons, La Loterie nationale, la Région wallonne et WBI.

Contact Vente et diffusion : Wallonie Image Production (WIP) / p.duculot@wip.be / (32)43401040

Synopsis

Les êtres humains qui ont expérimenté un choc tellement fort que même la mort ne leur fait plus peur tombent parfois (cela arrive souvent aux rescapés des génocides) dans ce que l’on appelle un sentiment ou une « mélancolie » d’éternité. Ils vivent dans une forme de « sortie » du temps, un mode d’existence extra-temporel, dans l’attente du jour où ils seront libérés de leurs souffrances.

Ce sont ces personnes, presque des fantômes ayant survécu au conflit du Haut-Karabagh entre Arméniens et Azéris qui dure depuis près de vingt ans, que le cinéaste montre et écoute dans son film. Derrière eux, derrière leurs corps errants, derrière leurs délires, ce qui reste de l’effondrement de l’Union Soviétique au Caucase : des ruines, des espaces inhabités, des tombes, des vestiges de guerre, des tranchées d’où des soldats guettent un ennemi invisible.

Avec une composition inspirée d’images et de sons, Pierre-Yves Vandeweerd transforme la matière de l’histoire en poésie, là où la condamnation de l’Homme sur terre est celle de vivre et non de mourir.

(Luciano Barisone, extrait du catalogue Visions du Réel, 2017)

Ce qu'ils en disent...

Willemien Sanders – What does it mean to be a survivor ?

Usually, 1915 marks the beginning of what is commonly known as the Armenian genocide: the prosecution and murder of some 1.5 million Armenians by the Ottomans. Many fled in order to survive, and the event is said to underlie the continuous tensions between present day...

Giuseppe Di Salvatore

Le dernier film de Pierre-Yves Vandeweerd naît au cœur des recherches de son film précédent, Les tourmentes : dans les archives de l’hôpital psychiatrique de Saint Alban, le cinéaste découvre qu’existait dans les années 20 ce qu’on nommait « le carré des éternels »,...